Divorce par consentement mutuel, avocat droit de la famille, avocat droit du travail, prud’hommes

Présentation de l’affaire Roland AGRET

Condamné à tort en 1970 d’un meurtre qu’il n’a pas commis, Roland AGRET a, durant plusieurs années, tout fait pour combattre cette injustice. Mutilations, tentatives de suicide et grèves de la faim, cet homme a fait acte de bravoure pour clamer son innocence. C’est seulement en 1977 que le malheureux homme a été enfin libéré. Malgré cela, il ne s’est pas contenté de sa mise en liberté. En effet, il a demandé qu’on révise son procès en 1981. Revirement de la situation en 1983, où le témoin qui a reconnu la culpabilité de Roland AGRET à l’époque durant son procès a reconnu avoir fait un faux témoignage. Une chose qui a permis de refaire une révision du procès. Suite à cette erreur judicaire, Roland AGRET a obtenu une indemnisation en 1985, suivie d’une autre en 2006.

Présentation du divorce par consentement mutuel

Le divorce par consentement mutuel http://www.jurifiable.com/conseil-juridique/droit-de-la-famille/divorce-par-consentement-mutuel/ est un cas de séparation où les deux époux sont d’accord et n’éprouvent aucun inconvénient à leur rupture. Ils sont alors d’accord sur les clauses de l’annulation de leur mariage. Dans ce genre de cas, les époux n’ont pas à divulguer les causes de leur divorce. C’est entre leur avocat qu’ils devront discuter de leur accord. C’est l’avocat qui portera ensuite leur requête au tribunal de grande instance. Le coût du divorce varie en fonction de la tarification des avocats concernés. Dans tous les cas, ceux qui n’ont en pas les moyens peuvent demander une aide judiciaire. Un choix qui ne devra en aucun cas avoir une conséquence dans la suite du divorce.

Présentation des prud’hommes

Prud’hommes est une plateforme qui permet de régler les différends entre l’employeur et ses salariés. Dans ce type de cas, cette juridiction étudie en profondeur les litiges afin de déterminer la culpabilité de l’un ou les autres. Prud’hommes http://www.jurifiable.com/conseil-juridique/droit-du-travail/prudhommes/ ne devra pas prendre part ni de l’employé ni des salariés. Il devra juste se référer au code de travail afin de déterminé l’erreur commise. Que ce soit lors d’un licenciement, d’une entrave au code du travail, d’une démission du salarié ou autres, il devra savoir prendre les bonnes décisions afin de régler les litiges. En dehors des conflits de l’employeur et de ses salariés, Prud’hommes est aussi capable de régler les désaccords entre employés.

Présentation de Jean Michel

Etant maire de la municipalité d’Arcangues, Jean-Michel Colo a toujours refusé le mariage des homosexuels dans sa commune. Une conviction qu’il a toujours su garder, malgré les différentes confrontations qu’il a déjà subies. Notamment le procès qu’il a du faire face lors d’un refus du mariage d’un couple gay. Si la justice s’est donnée en faveur du maire, les homosexuelles éprouvent encore du désarroi par rapport à l’acharnement de ce dernier. Pour Jean-Michel Colo et ses adjoints, ce type de mariage est de la pure adultère, et que la loi commet une grande bavure en l’acceptant. D’où le lien avec l’affaire Roland AGRET qui a dû subir une grande injustice. Il qualifie également que les homosexuels devront accepter un divorce par consentement mutuel pour le retour à la normale.

Les divergences d’opinion sur l’accord du mariage des homosexuels continuent toujours. Jean-Michel Colo et ses adjoints continuent toujours à respecter leur décision. Une chose qui non seulement touche la commune, mais aussi le pays tout entier. Ce qui est sûr c’est que cette affaire ne risque pas de s’arrêter là.

Article proposé par Jurifiable qui vous propose de vous mettre en relation avec un avocat droit de la famille http://www.jurifiable.com/avocats/avocat-droit-de-la-famille et un avocat droit du travail. Des dossiers complets sur la mise sous tutelle http://www.misesoustutelle.com/ et la mise sous curatelle http://www.misesouscuratelle.com/